Jeûne et chimiothérapie ?

Un rapport, publié en novembre 2017 par le Réseau NACRe (National Alimentation Cancer Recherche), présente l’état actuel des connaissances scientifiques sur la relation entre le jeûne ou les régimes restrictifs et le cancer, et analyse la place du jeûne en France.

Selon le rapport, « les études montrent qu’il n’y a pas de preuve d’un effet protecteur chez l’être humain en prévention primaire (à l’égard du développement des cancers) ou d’un effet bénéfique pendant la maladie (qu’il s’agisse d’effet curatif ou d’une optimisation de l’effet des traitements des cancers)… ».

Vous souhaitez en savoir plus ?

N’hésitez pas à en parler avec votre Oncologue ou votre médecin traitant.