Site implantable

Définition

Dispositif muni d’un cathéter et d’un réservoir totalement implantés en sous cutané, permettant un accès veineux (90 %), artériel (5 %), péritonéal ou intrarachidien (5 %) sur une longue durée.

Objectif

Améliorer la sécurité et le confort chez la personne soignée, en injectant les solutés par un dispositif fiable.

Description du dispositif

Large gamme, 3 tailles différentes : standard, petit, pédiatrique
Matériaux : titane, résine, silicone, polyuréthane; pas d’interférence avec la radiothérapie, l’IRM,  radio opaque.

Avantages

  • Capital veineux préservé
  • Moins de risque infectieux comparé à un cathéter externe
  • Perfusion de plusieurs solutions médicamenteuses, de dérivés sanguins
  • Perfusion continue ou discontinue
  • Facilité d’accès, discrétion du dispositif
  • Prélèvements sanguins possibles
  • Qualité de vie du patient préservée : douche ou bain possible
  • Longue durée de vie du dispositif (jusqu’à 3000 ponctions suivant le matériel)
  • Pose chirurgicale rapide, sous anesthésie locale ou générale
  • Hospitalisation courte

Site d’implantation

  • Veine sous-clavière
  • Veine jugulaire
  • Veine céphalique
  • Veine brachiale
  • Voie intra péritonéale
  • Voie intrarachidienne
  • Voie fémorale

Indications thérapeutiques

  • Accès veineux : cytostatiques : causticité des drogues (les perfusions répétées sont responsables de thromboses, veinites), antibiothérapie, antiviraux, prélèvement sanguin, transfusion  sanguine, nutrition parentérale, traitement de la douleur,réanimation
  • Accès artériel : chimiothérapie loco régionale (foie, pancréas)
  • Accès péritonéal : idem (ovaires, néo gastro-intestinaux)
  • Accès rachidien : traitement de la douleur (morphine), chimiothérapie