oncogeriatrie

Le vieillissement de la population et l’augmentation forte de l’incidence de la plupart des cancers au-delà de 65 ans font de la prise en charge oncogériatrique une préoccupation majeure en cancérologie.

Actuellement, 1 patient sur 3 atteint d’un cancer a plus de 75 ans.

En 2020, 60 % des cancers seront diagnostiqués au delà de 70 ans.

Le cancer constitue la première cause de mortalité chez les personnes de plus de 75 ans.

Qu’est-ce que l’Oncogériatrie ?

L’Oncogériatrie ne constitue pas une nouvelle discipline. C’est une action coordonnée des Oncologues, des Gériatres et de tous les acteurs intervenant auprès du sujet âgé atteint d’un cancer.

Cette approche plurielle a pour finalité le maintien, voire l’amélioration de l’état de santé et de la qualité de vie du sujet pendant la maladie cancéreuse.

Les outils oncogériatriques

G8 – Grille Oncodage

Cet outil, validé  par l’INCa, permet de repérer les personnes âgées atteintes d’un cancer ou d’une hémopathie maligne présentant un risque de fragilité.

Outre sa simplicité et sa rapidité de saisie, il peut être utilisé par les professionnels médicaux et paramédicaux. Il existe des applications pour smartphone.

Un score < ou = à 14 reflète  une possible vulnérabilité ou fragilité gériatrique et questionne la nécessité d’une évaluation gériatrique standardisée (EGS) approfondie

La programmation d’une EGS dépend d’un avis médical.

Grille G8

 

Évaluation Oncogériatrique standardisée (EGS)

Il s’agit d’un dépistage qui permet d’avoir une idée globale de la personne âgée, de définir au mieux son projet de vie et de soins, et éventuellement de l’orienter vers des examens plus approfondis ou des aides en fonction des fragilités recensées : nutrition, troubles de l’équilibre, mémoire, thymie, cognitif, maladies associées, environnement social, familial et matériel…

Sur notre territoire de santé n°3, les EGS sont programmés par l’Hôpital de Jour de Gériatrie de Kerlivio (Hennebont). Elles peuvent avoir lieu au Centre hospitalier de Quimperlé, au Centre Hospitalier de Kerlivio ou sur le site du Scorff à Lorient.

Si nécessaire, un contact avec d’autres professionnels de santé sera envisagé : diététicienne, infirmière, psychologue, assistante sociale, kinésithérapeute…

 

Contacts IDE territoriale du Territoire n° 3

Fabienne MATHONNET – Tél : 02 97 06 72 75

mail : f.mathonnet@ch-bretagne-sud.fr

Florence LE BLIMEAU – Tél : 02 97 06 72 27

mail : inf.coord.oncoge@ch-bretagne-sud.fr

logo-UCOG

Les « UCOG » : Unité de Coordination OncoGériatrie

Les Unités de Coordination en OncoGériatrie ont pour objectif d’améliorer la prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer et de rendre accessible ce dispositif sur l’ensemble du territoire.

Les missions de l’UCOG déclinées par l’INCa sont de :

Mieux adapter les traitements par des décisions conjointes cancérologue/gériatre :

  • Dépistage de la fragilité par oncodage
  • Evaluation oncogériatrique
  • Présentation des dossiers en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP)
  • Soins de support
  • Education thérapeutique

Promouvoir la prise en charge de ces patients pour la rendre accessible à tous

  • Organisation de journées régionales scientifiques
  • Participation à des congrès nationaux
  • Communication
  • Analyse des pratiques

Contribuer au développement de la recherche en oncogériatrie

  • Création d’un conseil scientifique
  • Elaboration de projets de recherche
  • Participation aux essais cliniques
  • Recensement des essais cliniques en lien avec le Pôle Régional

Soutenir la formation et l’information

  • Organisation de formations (médicaux, paramédicaux et autres professionnels)
  • Plaquettes d’information dédiées aux professionnels et au public

 

Organisation

L’UCOG en Bretagne a été déployée selon un dispositif original et ambitieux :

  • Sollicitation et participation des acteurs des secteurs privés et publics,
  • Représentativité des 4 départements bretons, des 8 territoires de santé,
  • Coordination régionale et territoriale : pour atteindre les objectifs fixés par l’INCa et dans un souci de proximité des équipes soignantes, des infirmières coordinatrices ont été recrutées sur chaque territoire de santé,
  • Comités territoriaux : au sein de chaque territoire de santé, des « référents » oncologues, hématologues, gériatres ont été proposés. Les missions de ces comités sont de mettre en lien les acteurs impliqués dans la prise en charge du cancer

carte ucog

Coordination médicale régionale

Isabelle LOISEL – Cadre Coordinatrice Régionale – Tél. 02 29 02 01 43

isabelle.loisel@chu-brest.fr

Delphine DENIEL-LAGADEC – Attachée de Recherche Clinique (ARC) – Tél. 02 98 22 39 80 – delphine.deniel-lagadec@chu-brest.fr

 

Pr Armelle GENTRIC – Porteur de Projet  – Site de Brest

Dr Sandrine ESTIVIN – Médecin Coordinateur – Site de Brest

Dr Romain CORRE – Médecin Coordinateur – Site de Rennes

 

Sur le territoire 3 : Lorient – Hennebont – Quimperlé

Dr Régine LAMY  – Médecin référent, Oncologue – CHBS – Lorient

Dr Sandrine BELLIARD – Médecin référent, Gériatre – CHBS – Lorient

Dr Stéphane VAILLANT – Médecin référent, Gériatre – CH – Quimperlé (suppléant)

Plus d’infos ?

Un congrès annuel est proposé en mars à Pontivy réunissant un public pluriprofessionnel de toute la région.

Site internet UCOG Bretagne